Launedalgerie

Plus de 400 marchés informels restent à éradiquer à Alger

Envoyer PDF
Le nombre de marchés informels qui restent encore à éradiquer est de 403 sur les 1.453 marchés recensés en 2012, a indiqué samedi le directeur général de la régulation et de l`organisation des activités au ministère du Commerce, Abdelaziz Aït Abderrahmane.

Quant au nombre de marchés informels éradiqués jusqu'au 15 juin 2017, il a atteint les 1.050, tandis que le nombre de marchés informels réapparus après leur éradication a été de 216, a précisé Aït Abderrahmane lors d'une rencontre qui a regroupé le ministre du Commerce, Ahmed Abdelhafid Saci, avec les cadres de son secteur.

Sur les 50.677 intervenants informels qui activaient dans ces marchés, 21.239 ont été réinsérés dans le circuit commercial légal, soit 42%.
Concernant le programme de réalisation de 291 marchés couverts, initié par le ministère du Commerce pour un montant de dix (10) milliards de DA, le même responsable a indiqué que jusqu'à fin juin de l'année en cours, 22 ont été réceptionnés, 46 sont en cours de réalisation, 208 ont été gelés (travaux non lancés), huit (8) dont les travaux sont à l'arrêt et sept (7) ont été annulés.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir



Convertisseur Devises

Les Plus populaire


UneActusAlgérie-infosContactArticles BenalalfacebookTwitter