Launedalgerie

Arabie Saoudite: 20 personnes arrêtées dont Salman al-Aoudah et Ayed al-Qarni

Envoyer PDF
Les autorités saoudiennes ont arrêté au moins 20 personnes, dont des prédicateurs et des intellectuels, lors d'une campagne lancée le 9 septembre contre des dissidents, ont indiqué mercredi des militants.

Six prédicateurs ont été arrêtés, dont les plus connus sont Awad al-Qarni et Salman al-Aoudah, ont-ils précisé. Le frère de Salman Al-Aoudah, Khaled, a été aussi interpellé pour avoir apparemment fait état des premières arrestations. Khaled al-Aoudah a en effet annoncé lundi sur Twitter que son frère, Salman, était aux mains des autorités du royaume ultraconservateur.
Ces arrestations interviennent en pleine crise entre l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l'Egypte d'un côté et le Qatar de l'autre. Les quatre pays ont rompu le 5 juin avec le Qatar, en l'accusant de soutenir des mouvements islamistes, en premier lieu les Frères musulmans, et de se rapprocher de l'Iran, grand rival chiite de l'Arabie saoudite, puissance régionale sunnite.

Salman al-Aoudah a été arrêté après avoir applaudi sur Twitter le premier contact, depuis le début de la crise du Golfe, entre l'émir du Qatar et le prince héritier saoudien, qui avait laissé espérer une solution à la dispute. Mais cet espoir s'est vite évaporé après une décision de Riyad de suspendre à nouveau tout dialogue avec Doha pour protester contre la manière dont Doha a rendu compte de l'entretien téléphonique entre les deux dirigeants survenu la semaine dernière. Salman al-Aoudah, suivi sur Twitter par des millions de personnes, est considéré comme proche de la confrérie des Frères musulmans que soutient le Qatar.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir



Convertisseur Devises

Les Plus populaire


UneActusAlgérie-infosContactArticles BenalalfacebookTwitter