Launedalgerie

Le petit Ramzi retrouvé mort dans un étang près du domicile familial

Envoyer PDF
Le corps sans vie du petit Ramzi Bouidjri a été repêché dans un étang près du domicile familial, à la ferme Morsli Abdelkader dans la commune de Douaouda Marine (Tipasa Ouest), a-t-on appris d'une source de la Gendarmerie nationale.

Le corps sans vie de Ramzi (8 ans) a été repêché dans un étang, pas loin du domicile familial, après deux semaines d'intenses  recherches et enquêtes pour lesquelles les services de la Gendarmerie nationale ont mobilisé tous les moyens humains et techniques pour le trouver sain et sauf, a précisé la même source.

En réponse à la question de savoir si la piste criminelle est à écarter, la même source s'est contentée d'affirmer que l'enquête judiciaire se poursuit et que "c'est le médecin légiste qui dira si l'enfant a été ou non victime de violence ou s'il s'agit d'un accident isolé, c'est lui qui déterminera les circonstances de son décès".

La disparition mystérieuse de Ramzi, le 13 décembre dernier après sa sortie d'école, avait suscité une large mobilisation des forces de sécurité et un élan de sympathie et de solidarité de l'opinion publique nationale et locale.

Dès le déclanchement du dispositif national d'alerte, les forces de la Gendarmerie nationale avaient mené d’intenses recherches et investigations avec le concours des équipes de plongeurs et des brigades canines.  

La wilaya de Tipasa a connu rappelons-le mois de juin dernier une autre affaire de disparition mystérieuse, dont a été victime le petit Houssem, retrouvé mort dans une mare d'eau, non loin du domicile familial
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir



Convertisseur Devises

Les Plus populaire


UneActusAlgérie-infosContactArticles BenalalfacebookTwitter