Launedalgerie

Les détenus algériens en Irak peuvent purger leurs peines algérie

Envoyer PDF

Interrogé sur le sort des prisonniers algériens en Irak, l'ambassadeur irakien en Algérie, Auday Al Khairalla, a indiqué, hier, que cette affaire suscite l'intérêt des plus hautes instances diplomatiques algériennes.




En ajoutant, qu'une délégation algérienne s'est déplacée en mars dernier, a eu des entretiens «constructifs» avec les autorités irakiennes et a pu rendre visite aux 11 ressortissants algériens détenus dans les prisons de Baghdad, Nassirya et Suleimanya, dont 9 sont emprisonnés pour infraction liée au franchissement illégal de la frontière.

L'ambassadeur n'a pas écarté, en outre, que ces détenus peuvent bénéficier de la «grâce» ou d'un transfert vers les prisons algériennes, dans le cadre des accords d'échange de prisonniers.

Par ailleurs, Auday Al Khairalla s'est plaint de la gestion du dossier irakien par la Ligue arabe lors de l'invasion américaine en 2003. A ce titre, il a affirmé que «Baghdad et Alger souffrent des décisions de cette première instance panarabe».

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir



Convertisseur Devises

Les Plus populaire


UneActusAlgérie-infosContactArticles BenalalfacebookTwitter