Launedalgerie

Suite à une panne électrique, 2,6 million de doses de vaccins détruits

Envoyer PDF

Selon une source proche de l’institut Pasteur de Kouba (Alger), que suite à une panne électrique produite  dans la nuit de jeudi à vendredi 20 juin, a causé la détérioration de  2,6 million de doses de vaccins contre la poliomyélite, évalués à prés de 50 million de dinars.




Cette perte risque de se répercuter de manière directe sur la disponibilité des vaccins pédiatriques à un moment où la pénurie se fait ressentir depuis plusieurs mois déjà.

Nos sources mettent cet incident sur le compte du manque de qualification et de savoir-faire des responsables de site nouvellement recrutés, qui ignoreraient les spécificités des activités de l’IPA et manquant totalement de la vigilance requise pour des postes aussi sensibles.

«Cela est la conséquence logique de la politique anarchique et hasardeuse de la direction actuelle de l’IPA qui, depuis plusieurs mois, a écarté pratiquement tous les anciens cadres expérimentés pour les remplacer par des personnels complètement étrangers aux spécificités des activités de l’IPA, dépourvues des connaissances nécessaires pour la gestion des flux de vaccins, sérums et autres produits biologiques», dénoncent, en effet, des cadres de l’Institut Pasteur.

Nos sources mettent en garde par ailleurs contre une éventuelle récupération des produits périmés (vaccins) pour leur utilisation, avec tous les dangers que cela fait peser sur la santé des enfants.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir



Convertisseur Devises

Les Plus populaire


UneActusAlgérie-infosContactArticles BenalalfacebookTwitter