Launedalgerie

Soufiane Djilali «sillonne les rues d’Alger», pour mettre Bouteflika à la porte

Imprimer PDF
Selon le site web algeriepatriotique, "Le président de Jil Jadid, Soufiane Djilali, a sillonné les rues d’Alger à la rencontre des citoyens auxquels il a expliqué, avec son équipe, l’article 102 de la nouvelle Constitution adoptée en mars 2016 et comment le faire appliquer", dans le but de mettre le président Bouteflika à l’écart.

« Soufiane Djilali, qui refuse de prendre part aux processus électoraux car organisés par «un régime sans la moindre légitimité», réclame avec insistance depuis plus d’un mois l’application de la mesure d’empêchement sur le chef de l’Etat qu’il considère comme trop malade pour qu’il continue de gouverner. Lors de ses multiples sorties médiatiques de ces huit dernières semaines, le président de Jil Jadid a demandé aux dirigeants du pays de montrer le président Bouteflika. Mais Soufiane Djilali considère que des images prises par la télévision officielle ne suffisent pas pour déterminer l’état physique et mental du chef de l’Etat. Pour lui, il est donc nécessaire que des personnalités connues de l’opposition pour, notamment, leur probité et leur honnêteté le rencontrent. Une demande qui sonne comme une sorte de défi à l’entourage du chef de l’Etat qu’il accuse au demeurant d’«usurper» la fonction présidentielle. Il faut dire qu’il n’est pas le seul homme politique à considérer le président de la République comme «inapte» à continuer à gouverner en raison de sa lourde maladie », lit-on encore dans le meme papier.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir



Convertisseur Devises

Les Plus populaire


UneActusAlgérie-infosContactArticles BenalalfacebookTwitter