Launedalgerie

----------------------------- A nous écrire également sur l'adresse émail suivante : contact@launedalgerie.com ---------------------------

  • Pause
  • Previous
  • Next
1/10

Création à Alger d’un Conseil d’affaires algéro-français à l’issue du forum Fce-Medef

Un Conseil d’affaires algéro-français a été créé ce mercredi à Alger par l’organisation patronale algérienne, le Forum des chefs d’entreprises (FCE), et son homolgue française, le Mouvement des entrepreneurs de France (MEDEF). Une importante délégation du MEDEF est arrivée ce matin à Alger.

Le protocole d’accord portant création de ce Conseil d'affaires a été signé par M. Ali Haddad, président du FCE, et Pierre Gattaz, président du MEDEF, en marge d’un forum d’affaires de deux jours tenu mercredi à Alger avec la participation d’une cinquantaine d’entreprises françaises.

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Yousfi Yousfi, a pris part à la cérémonie de signature. «Je porte beaucoup d’espoir pour ce Conseil d’affaires, car il va contribuer à la refondation de la coopération économique entre l’Algérie et la France», a avancé M. Haddad, président du FCE.

«Je suis heureux de la signature de cet accord, car il donne la priorité à la jeunesse et au partenariat», a déclaré pour sa part M. Gattaz.

Un Mémorandum d’entente portant sur la promotion de la coopération bilatérale dans les domaines de la jeunesse et l’entreprenariat, la formation et le numérique, a été également signé par les deux organisations patronales.

Le forum d’affaires entre le FCE et le MEDEF
Auparavant, un forum d’affaires regroupant des membres du FCE et une cinquantaine d’entreprises du MEDEF, dont des grands groupes et des PME, s’était ouvert dans la matinée.

Présidée par Ali Haddad, président du FCE, et Pierre Gattaz, président du MEDEF, cette rencontre s'est tenue autour de quatre thématiques : le numérique, les énergies renouvelables, le partenariat public-privé et la sous-traitance.

Dans son intervention, Ali Haddad, président du FCE, a plaidé pour une «alliance stratégique» avec la France notamment, dans les domaines de l’énergie dont les énergies renouvelables, la pétrochimie, la métallurgie, l’agriculture, l’agro-industrie, la santé, l’industrie pharmaceutique et le numérique ». Selon lui, une telle alliance pourrait constituer le socle d’une coopération Nord-Sud.

M. Haddad a salué, à cette occasion, l’approche rénovée du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a mis fin à la discrimination entre le secteur public et le secteur privé, permettant l’émergence d’un «secteur privé algérien compétitif».

Grâce à cette réforme, les exportations hors hydrocarbures de l’Algérie, issues du secteur privé, devraient s’établir à plusieurs milliards de dollars dans quelques années, a-t-il avancé.

Pour sa part, M. Gattaz, il s’agit de «la plus importante délégation du Medef en Algérie. Cela témoigne de l’importance accordée par notre secteur privé à la coopération économique avec l’Algérie (…) Nous sommes venus pour essayer de concrétiser trois actions importantes : valoriser les talents que nous partageons, renforcer le partenariat entre nos communautés d’affaires et donner la priorité à la jeunesse et à l’entreprenariat», a-t-il soutenu.

Il a qualifié la diaspora algérienne en France de «force, richesse et support» pour co-construire l’avenir des deux pays, et a appelé à exploiter les grandes mutations que connaît le monde comme la transformation énergétique, la révolution numérique et les évolutions migratoires pour relever en commun les défis en matière de croissance et d’emploi.

M. Gattaz a souhaité voir l’entreprenariat et un partenariat gagnant-gagnant et durable devenir au cœur des relations bilatérales entre l’Algérie et la France, car c’est l’entreprise, selon lui, qui détient plus de 90% des solutions pour ces défis. «L’heure est à la réalisation », a-t-il dit avant de poursuivre « ce forum est l’occasion de renouveler formellement notre partenariat».

Plus de 60 chefs d’entreprises français, représentant plusieurs secteurs comme les infrastructures, les transports, la construction, l’aéronautique, la défense, la finance, l’environnement, l’énergie, l’industrie, l’environnement, le numérique, l’éducation et les services, ont pris part à ce forum.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Eh bien!

La guerre est
un business
et cebusiness
est très, très
lucratif…



Convertisseur Devises

Les Plus populaire


Météo:
Des précipitations
au-dessus de la normale
prévues de février à avril
Les précipitations prévues pour les mois de février, mars et avril devraient être globalement "au-dessus" de la normale dans les différentes régions du pays, où les températures connaîtront, en général, une baisse par rapport à la normale, selon les prévisions Centre climatologique national (CCN).

Selon des données fournies à l'APS par le directeur du CCN, Salah Sahabi Abed, les précipitations prévues pour février seront "au-dessus" de la normale sur les régions côtières, proches côtières, de l'intérieur et hauts plateaux (Ouest, Centre et Est) avec "20 à 60 mm de plus que leurs normales climatologiques", et "légèrement au-dessus" de la normale sur la région Nord du Sahara de l'ordre de "5 à 15 mm par endroit".

Météo

Météo Alger Alger, météo

Actualité

  • 0
prev
next

Russie-Algérie: suppression de visas pou

News image

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et son homologue russe, Serguei Lavrov, ont signé lundi à Moscou un accord sur l’exemption de visas pour les porteurs de passeports diplomatiques ...

Read more

UneActusAlgérie-infosContactArticles BenalalfacebookTwitter